Numéro
J. Phys. IV France
Volume 09, Numéro PR4, April 1999
41e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Ségrégation interfaciale dans les solides
Page(s) Pr4-217 - Pr4-222
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1999428
41e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Ségrégation interfaciale dans les solides

J. Phys. IV France 09 (1999) Pr4-217-Pr4-222

DOI: 10.1051/jp4:1999428

Mesure locale des propriétés diélectriques et optiques par spectrométrie de pertes d'énergie des électrons

Y. Montardi1, C. Witz1, L. Normand2 and A. Thorel3

1  RHODIA, Centre de Recherches d'Aubervilliers, 52 rue de la Haie Coq, 93308 Aubervilliers, France
2  Institut Français du Pétrole, 1 avenue de Bois-Préau, 92506 Rueil-Malmaison, France
3  Centre des Matériaux, ENSMP, BP. 87, 91003 Évry, France


Résumé
La spectrométrie de pertes d'énergie des électrons (EELS) associée à un microscope électronique en transmission est un outil puissant de microcaractérisation des matériaux. Elle permet d'accéder à des informations de type composition chimique et environnement des éléments (valence, coordinence, distance des premiers voisins), mais également à la mesure des constantes diélectriques et optiques du matériau. Après avoir rappelé le principe de la mesure et du traitement des spectres obtenus, nous illustrons le potentiel et les limites de cette technique en nous appuyant sur des exemples pris dans deux domaines différents. Le premier concerne la caractérisation locale de la permittivité diélectrique dans le titanate de baryum et la mise en évidence de la variation de cette permittivité en relation avec une répartition hétérogène d'ions dopants dans les grains. Le deuxième concerne la mesure des constantes optiques sur des pigments, domaine où la technique EELS permet une mesure intrinsèque des propriétés d'une phase cristalline sans qu'il soit nécessaire de disposer d'un monocristal de grande taille. Dans cet exemple une comparaison entre le rutile et l'anatase montre les limites et les perspectives de la technique.



© EDP Sciences 1999

Comment afficher un lien OpenURL ?

La norme OpenURL est un protocole de transmission de métadonnées permettant de décrire la ressource à laquelle vous souhaitez accéder.

Il s'agit de construire un lien contenant les métadonnées et pointant vers le serveur OpenURL de votre choix. Ce serveur OpenURL peut alors par exemple indiquer l'accessibilité de la ressource, proposer des services complémentaires (recherche, export de référence...). Un tel lien peut être généré selon des moyens différents :

  • Si la bibliothèque gérant votre abonnement a défini un serveur OpenURL pour ses utilisateurs, les liens OpenURL apparaissent automatiquement sur les pages appelées.
  • You can define your own OpenURL resolver with your EDPS Account.
    In this case your choice will be given priority over that of your library.
  • Vous pouvez utiliser un module complémentaire pour votre navigateur (Firefox ou I.E.) qui permet d'afficher les liens OpenURL présents dans une page (voir http://www.openly.com/openurlref/). Vous devrez désactiver ce module si vous souhaitez utiliser le serveur OpenURL que vous avez défini ou celui de votre bibliothèque.