EDP Sciences Journals List
Issue J. Phys. IV France
Volume 09, Number PR4, April 1999
41e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Ségrégation interfaciale dans les solides
Page(s) Pr4-207 - Pr4-216
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1999427

41e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Ségrégation interfaciale dans les solides

J. Phys. IV France 09 (1999) Pr4-207-Pr4-216

DOI: 10.1051/jp4:1999427

Effets tunnel et Josephson dans des supraconducteurs à haute Tc : rôle des interfaces

J. Lesueur1, M. Aprili1, X. Grison1, J. Ayache1, S.J. Kim1 and A. Thorel2

1  CSNSM-CNRS-IN2P3, Bât. 108, 91405 Orsay, France
2  Centre des Matériaux de l'École des Mines de Paris, BP. 87, 91003 Évry, France


Résumé
Pour comprendre la supraconductivité à haute température critique, et tester les modèles théoriques proposés, l'effet tunnel et le couplage Josephson sont des outils très importants. En mesurant la densité d'états au niveau de Fermi d'une part, et les propriétés intrinsèques du paramètre d'ordre supraconducteur d'autre part, ces expériences apportent un éclairage indispensable sur la physique de ces composés. Cependant, ces techniques sont tributaires de la qualité de surface des matériaux, ainsi que de leur microstructure (joints de grains, macles, défauts étendus...). Dans un premier temps, nous présentons une vue générale de la supraconductivité à haute Tc aujourd'hui et des questions fondamentales qui restent en suspend. Ensuite, nous analysons les principaux résultats d'effet tunnel et Josepshon. Enfin, nous discutons l'influence des imperfections cristallines sur ces mesures, et sur les conclusions qui peuvent en être tirées.



© EDP Sciences 1999