Numéro
J. Phys. IV France
Volume 11, Numéro PR1, April 2001
43e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Matériaux pour le nucléaire : les enjeux des prochaines décennies
Page(s) Pr1-17 - Pr1-26
DOI https://doi.org/10.1051/jp4:2001102
43e Colloque de Métallurgie de l'INSTN
Matériaux pour le nucléaire : les enjeux des prochaines décennies

J. Phys. IV France 11 (2001) Pr1-17-Pr1-26

DOI: 10.1051/jp4:2001102

La corrosion sous contrainte dans les circuits des centrales nucléaires à eau sous pression

F. Vaillant

EDF, Division Recherche et Développement, Département Étude des Matériaux, Les Renardières, 77818 Moret-sur-Loing, France


Résumé
Malgré les précautions prises à la conception et des exigences de qualité particulièrement contraignantes, la corrosion sous contrainte (CSC) constitue un facteur important de "vieillissement" des centrales. Les conditions sévères de fonctionnement liées à l'utilisation de fluides à haute température et sous pression qui peuvent, dans certaines circonstances, devenir agressifs justifient que les problèmes de corrosion soient un souci permanent pour l'exploitant des centrales. La connaissance du comportement des matériels s'obtient grâce à un programme considérable de contrôles lors des visites annuelles, aux expertises des pièces retirées du service, ainsi qu'aux études et essais entrepris pour comprendre les dégradations observées et y remédier. On présente ici un panorama non exhaustif des principaux cas de fissuration par CSC rencontrés sur le Parc EDF, puis dans le cas de l'alliage 600 largement utilisé dans les centrales REP, on examinera comment les études de laboratoire permettent d'approfondir les connaissances, d'optimiser la politique de maintenance des installations tout en conservant un bon niveau de sûreté et de proposer des remèdes à l'Exploitant.



© EDP Sciences 2001