Numéro
J. Phys. IV France
Volume 124, Mai 2005
Page(s) 283 - 291
DOI https://doi.org/10.1051/jp4:2005124042


J. Phys. IV France 124 (2005) 283-291

DOI: 10.1051/jp4:2005124042

Analyse numérique du problème de déplacement du noyau fondu en soudage par points de tôles à différentes épaisseurs

Y. Benkedda1, K. Tahar Chaouch2 and B. Ibrir1

1  Enseignant-Chercheur à l'Université Saad Dahlab (Blida), BP. 270, Route de Soumaa, 09000 Blida, Algérie
2  Maître Assistante à l'Université Saad Dahlab (Blida), Algérie


Abstract
Le soudage par résistance par points est une technique d'assemblage très répandue, en particulier dans l'industrie automobile, parce qu'elle est rapide, fiable et bon marché. Pour cela, la réalisation d'un point de soudure de qualité reste encore une préoccupation de l'industrie, surtout lorsqu'il s'agit de souder des tôles à différentes épaisseurs. Les premiers modèles mathématiques et expérimentaux qui couvrent ces différents aspects, sont principalement dirigés vers les modèles de transfert de chaleur ou vers les phénomènes de surfaces (modèles de surfaces) ; ces derniers, sont un problème d'importance, puisqu'ils interviennent chaque fois qu'un transfert de chaleur s'effectue entre deux solides accolés. Les physiciens ont étudie expérimentalement la réponse de la région de contact de deux solides aux pulsations de courant. Ils ont montré que le contact possède une résistance de resserrement due aux aspérités de surface, et que la température moyenne à l'interface des deux solides sous un chargement uniforme produit un adoucissement local lequel fait augmenter la région de contact. Le but de ce travail est consacré à l'analyse de l'influence des épaisseurs de tôles sur la position du noyau fondu. Expérimentalement, il a été montré que lorsque le rapport des épaisseurs est compris entre 1/1 et 1/10, le noyau fondu se déplace vers la pièce la plus épaisse. Ce phénomène peut s'expliquer à partir d'une étude thermique. Nous proposons donc, de résoudre le problème de transfert thermique transitoire associé au processus de soudage par points moyennant une méthode numérique. Ce modèle est capable de prédire l'évolution du noyau fondu en fonction des paramètres du procédé à savoir l'intensité de soudage et temps de soudage, ainsi que la répartition thermique en chaque point de l'assemblage.


Key words: Simulation numérique, Modélisation mathématique, Soudage par résistance, soudage par points, Noyau fondu, Transfert thermique.


© EDP Sciences 2005