Numéro
J. Phys. IV France
Volume 07, Numéro C6, Décembre 1997
Surfaces et Interfaces des Matériaux Avancés / Surfaces and Interfaces of Advanced Materials
Page(s) C6-151 - C6-161
DOI https://doi.org/10.1051/jp4:1997613
Surfaces et Interfaces des Matériaux Avancés / Surfaces and Interfaces of Advanced Materials

J. Phys. IV France 07 (1997) C6-151-C6-161

DOI: 10.1051/jp4:1997613

Magnétorésistance géante dans les nanostructures magnétiques

A. Fert1, R. Morel2, A. Barthélémy1, V. Cros1, J.-L. Duvail1, J.-M. George1, F. Parent1, F. Petroff1 and C. Vouille1

1  Unité Mixte CNRS-Thomson, Domaine de Corbeville, 91404 Orsay, France
2  Groupe des Couches Minces, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada


Abstract
Since its discovery in magnetic multilayers, giant magnetoresistance has become one of the main research topics in both applied and pure magnetism. Their magnetic and transport properties call for new theories, specially to explain the coupling mechanis between layers and the way spin-dependent scattering gives rise to giant magnetoresistance. Also, this class of new materials calls for study of their structural properties. In this paper, we review some experimental results and theoretical models on GMR in magnetic multilayers. Then, we present an overview of the giant magnetoresistance in slightly different nanostructures - granular alloys and hybrid systems - where magnetic layers are replaced by nanometric clusters.


Résumé
Depuis sa découverte dans les multicouches magnétiques, la magnétorésistance géante est un des champs de recherches les plus actifs en magnétisme, tant fondamental qu'appliqué. Au départ, sa compréhension a nécessité la formulation de théories nouvelles expliquant l'oscillation de couplage entre couches et les mécanismes de transport électronique polarisé en spin qui la sous-tendent. De plus, les multicouches magnétiques représentant alors une toute nouvelle classe de matériaux, de nombreuses études s'attardèrent a en élucider les propriétés structurales. Dans cet article, nous passerons en revue différentes théories et résultats expérimentaux ayant trait à la magnétorésistance géante des multicouches magnétiques. Ensuite, nous présenterons un aperçu des propriétés magnétorésistives de matériaux d'un type légèrement différent - les alliages granulaires et les structures hybrides - où les entités magnétiques sont présentes sous forme d'agrégats.



© EDP Sciences 1997