Accès gratuit
Numéro
J. Phys. IV France
Volume 138, December 2006
Page(s) 111 - 117
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:2006138014
Publié en ligne 6 janvier 2007
8e Colloque sur les Sources cohérentes et incohérentes UV, VUV et X : Applications et développements récents
R. Moncorgé et J.L. Doualan
J. Phys. IV France 138 (2006) 111-117

DOI: 10.1051/jp4:2006138014

Diffusion du rayonnement X monochromatique par une structure multicouche périodique La/B4C au voisinage du seuil La 4d

J.-M. André1, P. Jonnard1 and C. Bonnelle1, 2

1  Laboratoire de Chimie Physique - Matière et Rayonnement, Université Pierre et Marie Curie, CNRS UMR 7614, 11 rue Pierre et Marie Curie, 75231 Paris Cedex 05, France
2  Institut de Physique, Université de St. Pétersbourg, Ulianoskaya 1, 198904 St. Pétersbourg, Russie


(Publié en ligne le 6 janvier 2007)

Résumé
Nous présentons une étude qui s'inscrit dans le cadre du développement des sources X cohérentes basées sur le principe de la $\ll$ rétrodistribution $\gg$ par une structure multicouche. L'intensité du rayonnement diffusé par une structure multicouche La/B4C irradiée par un rayonnement monochromatique a été enregistrée en fonction de l'énergie du rayonnement incident dans le domaine 90 et 180 eV recouvrant la région 4d du lanthane, pour différents angles d'incidence et de diffusion. De forts maximums d'intensité diffusée sont observés pour des énergies incidentes qui varient fortement avec l'angle de diffusion. Un des 2 principaux pics a été interprété comme dû à une diffusion Raman associée à la configuration finale 5p5 du lanthane, combinée à la diffraction de Bragg du rayonnement diffusé par la structure multicouche. Un modèle cinématique basé sur la conservation de l'énergie et des impulsions a permis de modéliser ce phénomène que nous avons appelé diffusion Raman-Bragg. L'origine des autres structures observées est discutée.



© EDP Sciences 2006