Numéro
J. Phys. IV France
Volume 135, October 2006
Page(s) 235 - 236
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:2006135069
Publié en ligne 23 novembre 2006
Neuvième colloque sur les lasers et l'optique quantique
C. Chardonnet et G. Millot
J. Phys. IV France 135 (2006) 235-236

DOI: 10.1051/jp4:2006135069

Mesure à faible distance de l'interaction atome-surface de type van der Waals dans une cellule nanométrique de vapeur de Césium

I. Maurin, P. Todorov, I. Hamdi, A. Yarovitski, G. Dutier, S. Saltiel, M.-P. Gorza, M. Fichet, D. Bloch and M. Ducloy

Laboratoire de Physique des Lasers, 99 avenue J.-B. Clément, 93430 Villetaneuse, France


(Publié en ligne 23 novembre 2006)

Résumé
Les cellules nanométriques de vapeur de Césium permettent d'étudier des vapeurs confinées à des distances (20 nm-1 $\mu $m) auparavant inaccessibles. Ceci ouvre de nouvelles possibilités de tests de la loi de van der Waals (vdW) en 1/z3. Nous étudions la forte interaction de vdW induite sur les états excités 6D3/2 et 6D5/2 du Césium, par une cellule aux parois en YAG. De tels états présentent à courtes distances des déplacements spectraux vdW dominants par rapport à la largeur due à l'effet Doppler et à la largeur naturelle de transition. Les fortes différences entre les états 6D3/2 et 6D5/2 sont interprétées comme les signatures du couplage, respectivement résonnant et non-résonnant, entre l'excitation atomique et les modes de surface.



© EDP Sciences 2006