Numéro
J. Phys. IV France
Volume 135, October 2006
Page(s) 17 - 24
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:2006135004
Publié en ligne 23 novembre 2006
Neuvième colloque sur les lasers et l'optique quantique
C. Chardonnet et G. Millot
J. Phys. IV France 135 (2006) 17-24

DOI: 10.1051/jp4:2006135004

Exploration des temps de réflexion aux interfaces

C. Bonnet, G. Loas, D. Chauvat, O. Emile and A. Le Floch

Laboratoire d'Électronique Quantique-Physique des Lasers, UMR CNRS 6627, Université de Rennes 1, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes Cedex, France
    e-mail: lpl@univ-rennes1.fr


(Publié en ligne 23 novembre 2006)

Résumé
Le temps à la réflexion, ou délai de Newton-Wigner, est un élément-clé pour caractériser l'interaction de la lumière avec une interface. Nous montrons que l'on peut avoir accès expérimentalement à ce temps pour plusieurs interfaces. Dans le cas de la réflexion sur un réseau métallique, on montre que ce temps n'est pas équivalent au décalage spatial de type Goos-Hänchen auquel il est associé. Dans le cas standard de la réflexion totale où ce temps était jusqu'alors caché, deux temps de réflexion absolus, tel celui qu'avait envisagé Newton, sont isolés et atteignent quelques dizaines de femtosecondes. Des temps de réflexion sont attendus dans d'autres domaines de la physique, pour la réflexion d'ondes, acoustiques ou sismiques par exemple, mais aussi pour la réflexion de particules comme les électrons, les neutrons ou les atomes.



© EDP Sciences 2006