Numéro
J. Phys. IV France
Volume 04, Numéro C4, Avril 1994
3rd International Conference Laser M2P
Page(s) C4-261 - C4-264
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1994460
3rd International Conference Laser M2P

J. Phys. IV France 04 (1994) C4-261-C4-264

DOI: 10.1051/jp4:1994460

Analyses spectroscopiques du liquide céphalo-rachidien de rat en ex vivo et du noyau du raphé dorsal in vivo

S. MOTTIN1, C. TRAN-MINH1, P. LAPORTE2, R. CESPUGLIO3 and M. JOUVET3

1  Laboratoire de Biotechnologie, Ecole Nationale Supérieure des Mines, 42023 Saint-Etienne, France
2  Laboratoire T.S.I., URA 842 du CNRS, Univ. J. Monnet, 42023 Saint-Etienne, France
3  Département de Médecine Expérimentale, INSERM U 52, Univ. Cl. Bernard, 69373 Lyon, France


Résumé
Les propriétés d'absorption et de fluorescence du liquide céphalo-rachidien (LCR) ponctionné au niveau de la cisterna magna du rat, sont analysées puis comparées à l'émission mesurée in situ dans le noyau du raphe dorsal du rat libre de tous mouvements. Les mesures de fluorescence en ex vivo du LCR et in vivo du noyau raphé dorsal, ont été réalisées par la mise en oeuvre d'un microcapteur à fibre optique (FOCS). La fluorescence mesurée in vivo sous excitation à 337 nm, présente 2 pics d'émission situés vers 410 et 460 nm. Les spectres d'absorption, d'émission en fluorescence statique et en fluorescence induite par laser sont rapportés. Avec des domaines de longueur d'onde d'excitation de 300-315 nm, 320-355 nm et 360-470 nm, les spectres d'émission du LCR en ex vivo montrent respectivement des pics centrés vers 340 nm, 390 nm et 530 nm. Malgré les limites liées aux différences de localisation anatomique, ces approches ainsi que celles de la littérature permettent de suggérer que le signal de fluorescence mesuré in vivo à 460nm pourrait dépendre pour une grande partie du NADH intracellulaire.


Abstract
The fluorescence properties of cerebrospinal fluid (CSF) drawn from the rat cisterna magna, are investigated and compared to the in vivo emission derived from the nucleus raphe dorsalis of the freely moving rat. Measurement in the CSF in ex viva conditions or in situ in the nucleus raphe dorsalis, were realized by way of a fiber optic chemical sensor (FOCS). The in vivo emission, obtained with an excitation wavelength at 337 nm, exhibits 2 peaks around 410 and 460 nm. Absorption spectra, steady-state emission spectra and laser induced time-resolved fluorescence of CSF are reported. With excitation wavelength in the ranges 300-315 nm, 320-355 nm and 360-470 nm, the steady-state emission spectra of CSF exhibit peaks respectively around 340 nm, 390 nm and 530 nm. Despite the limitation attached to the anatomical position, the above data together with those of the literature suggest that in vivo fluorescent signal may be essentially dependent upon intracellular NADH.



© EDP Sciences 1994