Numéro
J. Phys. IV France
Volume 04, Numéro C3, Février 1994
36ème Colloque de Métallurgie de l'INSTN
CHANGEMENTS DE PHASES ET MICROSTRUCTURES
Page(s) C3-175 - C3-180
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1994325
36ème Colloque de Métallurgie de l'INSTN
CHANGEMENTS DE PHASES ET MICROSTRUCTURES

J. Phys. IV France 04 (1994) C3-175-C3-180

DOI: 10.1051/jp4:1994325

Etude M.E.H.R. de la martensite [MATH] thermique dans un alliage Fe-Mn-Si-Cr-Ni à mémoire de forme

J.L. PUTAUX1, 2, L. FEDERZONI3, M. MANTEL4, G. BLANC4 and J.P. CHEVALIER1

1  Centre d'Etudes de Chimie Métallurgique, CNRS, 15 Rue Georges Urbain, 94407 Vitry cedex, France
2  CERMAV, BP. 53X, 38041 Grenoble cedex, France
3  GEMPPM, Bât. 502, INSA, 69621 Villeurbanne cedex, France
4  Centre de Recherche d'Ugine, Société Ugine Savoie, 73403 Ugine cedex, France


Résumé
Des échantillons polycristallins d'un alliage à mémoire de forme Fe-Mn-Si-Cr-Ni, contenant 70% de martensite ε thermique, ont été étudiés par M.E.H.R. Les images montrent, à l'échelle atomique, la structure feuilletée de la phase ε. A partir d'images traitées de l'extrémité de plaquettes ε élémentaires, nous avons analysé la structure de l'interface ε (h.c.) / γ(c.f.c.). Celle-ci peut être décrite au moyen d'une distribution périodique de partielles de Shockley à 30° et 90° dans le rapport 2/1. Des calculs de relaxation élastique ont confirmé ce modèle qui traduit les propriétés d'auto-accommodation de la martensite ε thermique à l'échelle la plus fine.


Abstract
Polycrystalline samples of the Fe-Mn-Si-Cr-Ni shape memory alloy which contained a 70% fraction of thermal ε-martensite, have been studied by H.R.E.M. Images taken along a <011>γ//<2110>ε axis clearly show, at the atomic level, the layered substructure of the ε-phase. The structure of the ε (h.c.p.) / γ(f.c.c.) interface has been analysed from numerically processed images of elementary ε-laminate ends. It can be described by a periodic array of 30° and 90° Shockley partials in a 2:1 ratio. Isotropic elasticity calculations confirmed this model which illustrates the self-accommodation properties of thermal ε-martensite at the finest scale.



© EDP Sciences 1994