Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-323 - C1-326
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1992169
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-323-C1-326

DOI: 10.1051/jp4:1992169

DISCRIMINATION ACOUSTIQUE DE L'INSUFFISANCE VÉLAIRE CHEZ L'ENFANT

F. PLANTE1, C. BERGER-VACHON1, 2, I. KAUFFMANN1 and J. BOREL1

1  Département de Physiologie Sensorielle Audition et Voix (URA CNRS 1447), Pavillon U, Hôpital E. Herriot, 3 place d'Arsonval, F-69437 Lyon cedex 03, France
2  Laboratoire d'Electronique de Mesure et d'Instrumentation, Université Claude Bernard, 43 bd du 11 novembre 1918, F-69622 Villeurbanne, France


Résumé
Dans cette étude, les auteurs cherchent à discriminer la phonation d'enfants témoins de celle d'enfants insuffisants vélaires. Les voyelles /a/, /i/, et /u/ sont étudiées. Les résultats obtenus dans les espaces cepstral et formantique sont comparés. L'espace cepstral permet une meilleure discrimination. On peut obtenir 100% de séparation en regroupant les voyelles /i/ et /u/. Cependant l'espace formantique permet une interprétation physique. Dans l'espace des deux premiers formants on retrouve les conclusions des études sur la nasalité (cible nasale).


Abstract
In this paper, the authors explored the discrimination of two groups of 19 control children and 12 patients with velar impairment. Vowels /a/, /i/ and /u/ had been studied. Results in cepstral space and formantic space were compared. Cepstral space allows the best discrimination. A 100% recognition score can be achieved when the two vowels /i/ and /u/ are considered together. On the other hand formantic space allows a physic interpretation. In the two first formant space nasal target described in the litterature are shower.



© EDP Sciences 1992