Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-999 - C1-1002
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:19921219
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-999-C1-1002

DOI: 10.1051/jp4:19921219

TRAITEMENT DE L'EFFET DOPPLER EN ACOUSTIQUE PASSIVE

J. de REFFYE

Société CR2A, 19 Avenue Dubonnet, F-92411 Courbevoie cedex, France


Résumé
On cherche à utiliser la variation de fréquence observée sur les raies LOFAR en acoustique passive comme on utilise la différence de fréquence observée en sonar actif. Dans ce cas, la fréquence reçue peut être comparée à la fréquence émise, ce qui n'est pas le cas en sonar passif. C'est pourquoi, dans ce cas, on cherche à utiliser la dérivée temporelle de la fréquence qui, elle, ne nécessite pas d'information a priori. Son traitement permet une meilleure détection des raies instables en fréquence qui apparaissent souvent en analyse LOFAR. Associé à une normalisation de type TFAC, un tel traitement a été comparé au traitement LOFAR actuellement utilisé en acoustique sous-marine.



© EDP Sciences 1992