Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-965 - C1-968
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:19921211
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-965-C1-968

DOI: 10.1051/jp4:19921211

CONTRIBUTION À LA CONNAISSANCE DE L'INFLUENCE DES ÉCOULEMENTS TURBULENTS SUR LA DIFFUSION ULTRASONORE PAR UN FOND RUGUEUX

J.P. LONGUEMARD and Y. MEVAL

Laboratoire EPAP, Ecole Centrale, Grande Voie des Vignes, F-92290 Châtenay-Malabry France


Abstract
The influence of the turbulence generated by the waves on acoustical diffusion near the seabed is presented. The experiments was made in a hydraulic canal and the surface of the bottom was rough or plan. The peak to peak of the roughness is short or the same than the acoustic wavelength. The acoustical level of the scattering ultrasound is growing when the crest of the waves is at the normal of the transducer. The maxima of the influence of waves on the scattering level is observed when the measures are on a plane bottom submited at the hydrodynamic waves and this for a razance angle of 50°. The geometry of the apparatus and the frequencies used are representative of the acoustical comportment of sound in shallow waters.


Résumé
Ce travail concerne l'influence de la houle sur la diffusion acoustique provoquée par un fond lisse ou rugueux pour des longueurs ondes acoustiques de l'ordre de la dimension de la rugosité. Il s'est déroulé dans un bassin avec une houle décrite par la formulation de Stokes par petits fonds. Celle-ci provoque un tourbillon visible par une coloration et mesurable par des moyens optiques. En absence de tourbillon provoqué par la houle, la diffusion des ondes acoustiques sur le fond satisfait aux conditions normales de la diffusion (Rayleigh ; Beckman, Spizzichino). La présence d'une houle induit une augmentation du niveau des ondes diffusées pouvant atteindre 10 dB dans la gamme de fréquences étudiée. Les données acquises en bassin sont représentatives du comportement acoustique en mer (diffusion) à des fréquences beaucoup plus basses (quelques kilohertz sur les ripplemarx et quelques dizaines d'Hertz sur les dunes sous marines).



© EDP Sciences 1992