Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-945 - C1-948
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:19921206
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-945-C1-948

DOI: 10.1051/jp4:19921206

RECONSTRUCTION DES PARAMÈTRES ACOUSTIQUES D'UN FOND MARIN STRATIFIÉ À PARTIR DE SON COEFFICIENT DE RÉFLEXION

M. LAMBERT, R. de OLIVEIRA BOHBOT and D. LESSELIER

Equipe Electromagnétisme, Laboratoire des Signaux et Systèmes, CNRS-ESE, F-91192 Gif-sur-Yvette cedex, France


Résumé
Le fond marin est représenté par une couche fluide inhomogène reposant sur un demi-espace fluide homogène. Ses paramètres acoustiques (vitesse c des ondes de compression, densité [MATH] ne dépendent que de la profondeur z. Pour une insonation plane à incidence donnée [MATH], l'introduction d'une profondeur apparente s fonction de la densité fait apparaître un indice [MATH] dont la connaissance à deux incidences conduit aux profils du fond c(z) et [MATH]. Le calcul de [MATH] à partir du coefficient de réflexion (problème inverse non linéaire) se mène à l'aide de deux méthodes. La première est du type Born-distordue itératif et implique la résolution d'une succession de problèmes inverses linéaires. La seconde, développée à l'origine pour le diagnostic d'une permittivité électrique à moyens contrastes, fournit un accès direct à un [MATH] approché.


Abstract
The seabed is modeled as a fluid inhomogeneous layer above a homogeneous fluid halfspace. Acoustic parameters (P-wave velocity c, density [MATH]) depend on depth z only. In case of a plane insonification at given incidence [MATH], introducing an apparent depth s function of the density leads to a refractive index [MATH] whose knowledge at two incidences yields seabed profiles c(z) and [MATH]. Calculation of [MATH] from the reflection coefficient (non linear inverse problem) is carried our by two methods. The first one is a distorted-Born iterative method and implies solving a succession of linear inverse problems. The second, developed earlier for probing electrical permittivity with median contrasts, directly provides an approximate profile [MATH].



© EDP Sciences 1992