Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-97 - C1-100
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1992117
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-97-C1-100

DOI: 10.1051/jp4:1992117

SUIVI DU FONDAMENTAL DE SIGNAUX MUSICAUX À HAUTE RÉSOLUTION TEMPORELLE

V. GIBIAT1 and P. JARDIN2

1  LOA/ESPCI, 10 rue Vauquelin, F-75005 Paris, France
2  ESIEE, Cité Descartes, BP. 99, F-93162 Noisy le Grand cedex, France


Résumé
le suivi du fondamental très utilisé dans le domaine du traitement de la parole reste en comparaison un outil relativement peu employé dans le cadre de l'acoustique musicale. Hormis quelques applications spécifiques, son emploi n'est souvent que le résultat d'une analyse du spectre de puissance à court terme. L'Analyse Spectrale Différentielle déjà testée en particulier dans le traitement de la parole nous a semblée autoriser une bonne précision temporelle et fréquentielle. Cette technique simple, permet d'obtenir avec des moyens légers une information précise sur l'évolution des fréquences dans le signal. Nous avons ainsi obtenu sur des signaux courts d'instruments à vent des informations sur l'évolution de la hauteur émise lors de l'attaque et pendant le son tenu ainsi que pour des variations de l'émission de pianissimo à fortissimo. On peut également, sur des phrases musicales longues, détecter très précisément la note jouée ainsi que l'écart en cents avec le tempérament égal, réalisant ainsi un détecteur de mélodie relativement simple.


Abstract
pitch extraction is a common tool in speech processing, but seems less used in musical acoustics. It is often obtained through short time power spectra which does not allow precise information. Differential Spectral Analysis allows an easy extraction of the main frequencies present in a signal. We have obtained upon short signals (1 second) from woodwinds, a great deal of informations on pitch variations. One also can, on long duration musical sentences, determine very precisely the note played and the discrepancy in cents with the equal tempered pitch.



© EDP Sciences 1992