Numéro
J. Phys. IV France
Volume 02, Numéro C1, Avril 1992
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics
Page(s) C1-669 - C1-672
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:19921145
Deuxième Congrès Français d'Acoustique / Second French Conference on Acoustics

J. Phys. IV France 02 (1992) C1-669-C1-672

DOI: 10.1051/jp4:19921145

APPLICATION DES ÉQUATIONS INTÉGRALES D'HELMHOLTZ À L'OPTIMISATION D'UNE SONDE INTENSIMÉTRIQUE 3D SPHÉRIQUE

O. COSTE1, J.C. PATRAT1 and R. HENRY2

1  Laboratoire d'Etudes Aérodynamiques (URA 191), C.E.A.T, 43 route de l'Aérodrome, F-86036 Poitiers, France
2  Bâtiment H, 40 avenue du Recteur Pineau, F-86022 Poitiers, France


Abstract
Various acoustic probes are designed to reduce scattering. On the contrary, the spherical probe allowing 3D acoustic intensity measurements perturbs the acoustic field in a well-known and useful way. Its measurement principle assumes that the sphere is the only part which scatters the field. The aim of the present work is to quantify and to reduce the scattering of the handle.


Résumé
les diverses sondes acoustiques sont conçues pour minimiser les effets de diffraction. Au contraire, la sonde sphérique permettant des mesures d'intensité acoustique en trois dimensions perturbe le champ acoustique de façon connue et exploitable. Son principe de mesure suppose que la sphère est la seule partie diffractante de la sonde. Le but de cette étude est de quantifier puis de minimiser les phénomènes de diffraction engendrés par la poignée.



© EDP Sciences 1992