Numéro
J. Phys. IV France
Volume 01, Numéro C3, Octobre 1991
DYMAT 1991 - 3rd International Conference on Mechanical and Physical Behaviour of Materials under Dynamic Loading
Page(s) C3-519 - C3-524
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jp4:1991373
DYMAT 1991 - 3rd International Conference on Mechanical and Physical Behaviour of Materials under Dynamic Loading

J. Phys. IV France 01 (1991) C3-519-C3-524

DOI: 10.1051/jp4:1991373

MICROSTRUCTURE RÉSIDUELLE D'UN ACIER 304 SOUMIS À UN CHOC LASER. INFLUENCE DU FLUX ET DE LA DURÉE D'IMPULSION LASER

M. HALLOUIN1 et M. GERLAND2

1  Laboratoire d'Énergétique et Détonique, URA CNRS 193, F-86034 Poitiers Cedex, France
2  Laboratoire de Mécanique et Physique des Matériaux, URA CNRS 863, F-86034 Poitiers Cedex, France


Résumé
L'irradiation d'une cible métallique par un laser pulsé de forte énergie génère dans le matériau, une onde de choc d'amplitude pouvant atteindre le TPa. Des cibles d'acier austénitique ont été soumises à une irradiation laser en géométrie plane ; les flux laser utilisés sont compris entre 1011 et 5.1012 W / cm2 et les durées d'impulsion laser varient entre 0,6 ns et 25 ns. Dans ces conditions d'irradiation, la pression maximum induite dans le matériau est comprise entre 10 GPa et 60 GPa. L'influence de la durée d'impulsion laser et de la pression maximum induite dans l'échantillon, sur la microstructure résiduelle (volume maclé, présence de phase α) a été étudiée par microscopie électronique en transmission ainsi que par des mesures de microdureté.


Abstract
Irradiation of metallic targets by high energy pulsed laser can generate in materials shock waves with amplitudes up to 1 TPa. Experiments were performed on an austenitic stainless steel with plane irradiation in the intensity range 1011 to 5.1012 W / cm2 and pulse duration at half maximum from 0.5 to 25 ns. In these conditions, the peak pressure at the front surface varies from some GPa to some tens of GPa. Microstructural changes were investigated by transmission electron microscopy in addition to microhardness measurements. The influence of the pulse duration and of the peak pressure on the metallurgical effects has been studied, in particular on microhardness, twin density and the presence of α-phase.



© EDP Sciences 1991